DIY : comment réaliser des faire-part de naissance soi-même ?

Si comme moi vous approchez dangereusement de la trentaine, la perspective de fonder une famille a déjà dû vous traverser l’esprit. Même si le sujet ne vous parle absolument pas, il y a fort à parier qu’une connaissance ou vos parents vous aient longuement entretenu des joies de la parentalité. De plus, même si vous avez réussi par miracle à éviter le sujet avec tout le monde, il est certain que parmi vos connaissances il y en est qui ont déjà des enfants (ou qui s’apprêtent à en accueillir).

Pour l’occasion, certaines familles organisent une petite fête (pratique qui est particulièrement répandue dans les pays anglo-saxons), mais il est plus commun d’envoyer un faire-part de naissance afin de signifier à ses proches, la venue de « bébé ». C’est ce qui s’est passé lorsque j’ai reçu de la part de l’une de mes amies d’enfance un faire-part m’annonçant qu’elle venait d’accoucher de son premier enfant.

J’aime beaucoup mon amie, mais je n’avais pas eu de nouvelles d’elle depuis un an environ. À vrai dire, je ne savais même pas qu’elle était enceinte. Alors vous imaginez ma surprise quand j’ai reçu un faire-part m’annonçant qu’elle était désormais « maman ». Une fois passé mon étonnement, j’ai été plutôt surpris par le faire-part en lui-même. En effet, c’était la première fois que je voyais un faire-part de naissance qui avait la forme d’un cygne. Vous l’aurez compris, mon amie avait décidé de réaliser ses faire-part sous la forme d’un origami. Cette technique est parfaite dans ce genre d’occasions, car elle permet d’apporter à ce bout de papier, une valeur plus symbolique.

cygne_origami

Je n’étais toutefois pas au bout de mes surprises puisque j’ai appris un peu plus tard que mon amie (Stéphanie) avait réalisé les faire-part elle-même. Je me suis alors dit qu’elle n’avait pas dû en envoyer plusieurs centaines.

Origami web : un site pour apprendre pas à pas

Si vous ne savez pas ce que c’est, le DIY (do it yourself) est une pratique qui consiste à réaliser soi-même certains objets. L’avantage principal de la démarche est qu’elle vous permet d’économiser de précieux deniers. Toutefois, il n’est pas toujours facile de se former et c’est là qu’internet est utile puisqu’il permet de trouver une myriade de plateformes utiles. Celle utilisée par mon amie pour réaliser ses faire-part est le site origami-web.fr. En plus de fournir des tutoriels complets et parfaitement détaillés, la plateforme donne également de nombreux conseils sur des sujets comme :

  • La papeterie créative
  • Le Japon
  • Les origamis.

L’intérêt du site vient selon moi des explications très claires qui sont fournies. Si vous suivez les tutoriels avec soin, soyez certains que vous arriverez à compléter la création d’un origami sans la moindre difficulté. N’hésitez pas à profiter des nombreuses idées de textes pour faire part naissance afin de vous essayer à la création d’origamis.

origami-web-logo

Je me suis d’ailleurs prêté à l’exercice (on m’y a forcé en réalité) et même si j’étais réticent au début, je dois bien avouer qu’une fois qu’on a compris le principe, le reste est facile. Vous n’arriverez sans doute pas à créer un renard ou un bouquet de fleurs du premier coup, mais sachez que les tutoriels présents sur la plateforme sont conçus pour les débutants.

En définitive, j’ai passé un agréable moment à apprendre à réaliser quelques origamis. Même si je n’ai pas une âme d’artiste, je dois avouer que cette pratique m’a toujours impressionné. Ayant un faible pour le Japon et pour sa culture, j’avais évidemment déjà entendu parler des origamis et de la complexité que peuvent représenter certaines réalisations. J’ai eu l’occasion cette fois-ci de découvrir que cet art n’était pas inaccessible aux débutants.

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 9 =